News
30/11/2020    |    Source : Profession CGP

Pierre 1er Gestion lance un FPCI hôtelier

La société de gestion Pierre 1er Gestion (650 millions d’euros d’encours sous gestion) vient de compléter sa gamme d’un nouveau fonds, de capital-investissement cette fois-ci, avec le FPCI PPG Hôtel Premier. Pour cela, la société présidée par Joseph Châtel a d’abord dû obtenir de la part de l’AMF une extension de son agrément et a également renforcé son équipe de gestion avec le recrutement de Grégory Bertrand.

Des hôtels 1 et 2 étoiles

Ce FPCI se positionne sur l’achat de murs et de fonds de commerce d’hôtels 1 et 2 étoiles, de type Formule 1, Première Classe… Accompagnée par le Groupe Dassin (36 établissements gérés sous 7 enseignes différentes – 20,7 millions d’euros de CA l’an passé), l’équipe de gestion réalise des travaux de rénovation des chambres et améliore les équipements et services de l’établissement. « Nous sommes sur un segment de marché très résilient, avec une clientèle non pas touristique, mais bien souvent professionnelle comme des hébergements autour de chantiers, expose Gérald Prouteau, directeur du Développement. En améliorant les prestations de l’établissement – comme l’intégration des douches et sanitaires dans les chambres ou la création de cuisines communes -, nous relevons le taux d’occupation des chambres et nous pouvons augmenter légèrement le prix des nuitées. En achetant dans de bonnes conditions et en actionnant les leviers de création de valeur hôtelière nous devrions être en mesure de délivrer une plus-value à nos investisseurs. »

D’une durée de 7 ans (prorogeable deux fois un an), ce FPCI est accessible à partir de 100 000 euros (30 000 euros pour les investisseurs ayant déjà investi dans le private equity). L’investisseur est exonéré d’impôt sur les plus-values (hors prélèvements sociaux) au bout de cinq années de détention et l’investissement ne rentre pas dans l’assiette de l’IFI.

Un TRI cible de 10 % net

Si l’objectif est de délivrer une plus-value à terme, le FPCI devrait être en mesure de procéder à des distributions dès la deuxième année (sauf option pour le réinvestissement) notamment grâce à une structuration des investissements sous forme d’obligations convertibles. « Notre objectif est de délivrer un TRI supérieur à 10 % net sur la durée de vie du fonds pour les investisseurs n’optant pas pour le réinvestissement des sommes distribuées. Bien entendu cet objectif de performance élevé ne va pas sans risques et doit s’inscrire dans le cadre d’une diversification du patrimoine de l’investisseur, affirme Gérald Prouteau. Comme pour nos autres fonds, notre politique de frais se veut réduite avec des frais de gestion de 2,1 % sur les montants engagés et une commission de performance qui se déclenche uniquement à partir du moment où le rendement servi à nos investisseurs atteint 8 % net. J’ajoute que notre partenaire exploitant est pleinement investi puisqu’il dispose d’une majorité au capital de chaque hôtel ce qui, au final, assure un alignement des intérêts parfait entre chaque partie prenante : l’exploitant, l’investisseur et Pierre 1er Gestion. »

Ouvert à la souscription dans la limite de l’enveloppe de collecte, l’équipe de gestion compte acquérir 15 à 20 actifs pour 60 millions d’euros. Actuellement, 11 actifs ont d’ores et déjà été sécurisés et sont situés dans leur majorité en province.

Par ailleurs, notons que PPG a également développé de nouveaux outils informatiques, notamment la dématérialisation des souscriptions au profit de ses partenaires CGP.

Mise à jour le : 01/10/2020